Modern technology gives us many things.

3 raisons de croire au titre pour Barcelone

0

« Merci » pour cette « déroute inespérée » ! C’est ce que titrait ce matin le journal Sport, un des médias pro Barça d’Espagne. Suite à la défaite du Real Madrid 2/1 contre Valence hier, les Catalans se remettent à rêver à un titre de champion qu’ils n’espéraient plus. Revue des arguments qui permettent de croire au titre.

1. Parce que le Real marque le pas

Le Real a longtemps été une machine à gagner. Cette année, l’équipe de Zidane a réalisé l’exploit de battre le record d invincibilité en Espagne, avec 40 matchs sans défaite. Logiquement, les madrilènes ralentissent un peu la cadence, avec une défaite à Seville et donc à Valence.

Dans le même temps, le Barça enchaîne les victoires, avec seulement un match nul contre le Bétis Séville. Dans un championnat aussi serré, le moindre faux pas peut coûter cher : l’an passé, la victoire s’est jouée à un point près…

2. Parce que le Barça n’aura bientôt plus que ça à jouer

C’est un peu cruel, mais les statistiques ne mentent pas : jamais aucune équipe n’a pu remonter un 4/0 dans l’histoire de la Ligue des Champions. Certes, les Barcelonais sont des spécialistes de la Remuntada, mais on a du mal à imaginer une victoire 4/0 (ou plus) face au PSG au Camp Nou.

Mais à quelque chose malheur est bon, puisque les Catalans pourront se focaliser sur le Championnat. S’ils sont qualifiés en finale de la Coupe du Roi, celle-ci aura lieu contre le Deportivo Alavès, équipe qui ne devrait pas poser trop de soucis au Barça.

Le Real, lui, est bien embarqué pour se qualifier en Champion’s League après sa victoire 3/1 face au Napoli. Et on connait l’importance que les madrilènes accordent à la compétition. S’ils doivent sacrifier un match, ils le feront en championnat, pas en C1.

3. Parce que la MSN doit prouver sa valeur

Si elle roule bien en championnat (Messi a marqué 19 buts en 20 matchs, Suarez 18 en 21), la MSN est critiquée en Catalogne. Pour impressionnante qu’elle soit, elle est accusée de dénaturer l’esprit des Culés, qui consacre le milieu de terrain au détriment de l’attaque.

Ce qui ne plait pas à Messi et consorts. La Pulga aurait pris ses responsabilités ces derniers jours, en remobilisant le groupe avec les historiques de l’équipe et Luis Suarez. Attention à leur réveil, ça pourrait faire très mal.

les-transferts.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.