Modern technology gives us many things.

Les quotidiens mettent en exergue un weekend politique chargé

0

Les quotidiens parus lundi ouvrent une large fenêtre sur la manifestation interdite du weekend à l’initiative du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition).

Parlant de ce sit-in non autorisé su Pds à la place de l’Obélisque, Sud Quotidien informe que «Wade fonce sur la police». Le journal explique que l’ex-président s’est rendu à la place de l’Obélisque, samedi dernier, comme il l’avait promis.

«Son cortège a forcé le barrage des forces de l’ordre qui ont tiré à bout portant sur les véhicules à coup de grenades lacrymogènes. Arrivé sur les lieux, Wade a levé la main en signe de victoire. Mamadou DIOP Decroix et Farba Senghor ont été, eux aux arrêts», raconte Sud.

Sur ce sujet, Direct-Info parle d’un «Wade président incontestable de la rue» et souligne qu’ «il défie l’autorité, force les barrages». «Il parade sur la place interdite. Macky, le fils rebelle face à un père meurtri et déterminé», écrit Direct-Info.

«Wade dérape à l’Obélisque. Il force le barrage policier et fait appel à l’armée», écrit Le Populaire à sa Une.

Ce qui fait dire au Témoin que «Wade veut appeler l’armée à la rescousse». «Wade ébranle la République», renchérit L’As.

Pour Libération, «Wade et le Procureure se radicalisent» car, 12 responsables du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR), initiateur de la marche, sont arrêtés.

«Wade déclare la guerre à Macky», titre Walfadjri, à côté de Rewmi dans lequel journal, Me Wade lance à Macky : «Je vais te régler ton compte».

L’ancien Pm de Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye, fait la Une de L’Observateur : «Je dois faire de sorte que Wade et Macky se parlent. En tant qu’ancien Premier ministre, je refuse de participer à une marche interdite».

«Wade veut créer une tension artificielle pour faire libérer son fils», dit à la Une du journal EnQuête, Aminata Touré, ancien Pm.

Le Soleil informe à sa Une de ce «prix pour la paix et le dialogue» décerné à Macky Sall en Allemagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.