Modern technology gives us many things.

Le Front du Refus dénonce l’interdiction de la marche et exige la libération des prisonniers

0

Le Front du Refus et de la Citoyenneté dénonce l’interdiction des marches et exige la libération des libéraux et membres du Front Patriotique pour la défense de la République placés sous mandat de dépôt ce lundi 02 février 2015 dans l’usage d’un droit que leur confère la constitution sénégalaise du 22 janvier 2001 en son article 10.
Il stipule que «chacun a le droit d’exprimer et de diffuser librement
Ses opinions par la parole, la plume, l’image, la marche pacifique, pourvu que l’exercice de ces droits ne porte atteinte ni a l’honneur et a la considération d’autrui, ni a l’ordre public ».
Auparavant, l’article 9, indique clairement que «toute atteinte aux libertés et toute entrave volontaire à l’exercice d’une liberté sont punies par la loi». Ainsi donc, l’Etat a le devoir de respecter le droit de manifester.
Par ailleurs, le Frc s’indigne du prix décerné au Président Macky Sall à Dresde en Allemagne.
Le President n’est pas un démocrate ni un homme de Dialogue.
IL est entré dans le cercle des dictateurs africains qui ne respectent pas les droits humains ni les conventions internationales signées et ratifiées par le Sénégal.

Professeur Abdoulaye Kane Le Porte Parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.