Modern technology gives us many things.

Blaise Compaoré dans la tourmente: des révélations inquiétantes sur son argent

0

Le groupe minier indo-chinois Général Nice Ressources (GNR) reproche, à travers, une campagne médias, à l’Etat burkinabé de ne pas respecter ses engagements, dans l’exploitation du manganèse à 400 km au Nord de Ouagadougou et promet cette fois-ci de mettre en ligne d’autres documents, avec des informations financières qui prouvent que des gens ont détournés des sommes, et comment le président du Burkina Faso est impliqué à travers des compagnies hors du Burkina »

En 2013, GNR avait assigné le Gouvernement burkinabé devant la Chambre de commerce internationale de Paris (CCI) pour rupture de contrat. GNR estime être le partenaire légitime d’un accord contractuel avec le Burkina Faso pour le projet d’exploitation du manganèse de Tambao. Selon ses responsables, elle n’a, à aucun moment, reçu de communiqués officiels émanant de l’Etat du Burkina Faso à ce propos. Toutefois, GNR ne veut pas être remboursé pour les dépenses encourues à ce jour, qui s’élèvent entre 50 et 70 millions de dollars. Elle souhaite seulement que le Burkina Faso respecte ses engagements contractuels en ce qui concerne l’exploitation du gisement de manganèse de Tambao.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.