Modern technology gives us many things.

Les femmes musulmanes quittent la Centrafrique

0

BANGUI– Plus d’une centaine de femmes musulmanes du grand centre commercial de Bangui ont manifesté mardi et menacé de quitter la ville, suite à la tension persistante entre les milices d’autodéfense anti-Balakas (anti- machettes) et les musulmans accusés de complicité avec les ex- rebelles de la Séléka, a déclaré à Hadja Aïssatou, porte- parole des « femmes musulmanes en danger ».

« Les musulmans sont coincés juste à la mosquée centrale de Bangui, au marché de Km 5. Nous n’avons plus de liberté de circuler, c’est pourquoi nous demandons notre transfert en dehors du pays », a déclaré Hadja Aïssatou.

Le marché de km 5 sombre dans l’insécurité depuis le 5 décembre 2013, date à laquelle les milices anti-Balakas ont lancé une offensive contre les positions des ex-rebelles de la coalition Séléka à dominance musulmane qui avait porté au pouvoir après la chute du régime de François Bozizé le 24 mars 2013, son leader Michel Djotodia.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.