Modern technology gives us many things.

Plaidoyer pour une réflexion sur les maux de la pêche au Sénégal

L’Alliance nationale pour une pêche durable doit travailler avec le ministère sénégalais de la Pêche afin d’arriver à une réflexion approfondie sur les difficultés qui gangrènent ce secteur, a plaidé mardi à Dakar, Dr Pape Samba Diouf, coordonnateur régional de wwf (fonds mondial pour la nature, en anglais) pour l’Afrique de l’ouest.


pêche au sénégal »L’alliance nationale pour une pêche durable doit s’associer au ministère de la pêche et des affaires maritimes pour réfléchir profondément sur les difficultés du secteur de la pêche. Même si ce ne sera pas des états généraux du secteur, il faut qu’un débat profond réunisse toutes les personnes ressources en la matière. Cela permettra l’élaboration d’un plan d’action qui sortira la pêche de ses maux », a notamment dit Pape Samba Diouf.

Il s’exprimait dans un entretien avec APA en marge d’une causerie-café sur la gouvernance des pêches au Sénégal, organisée par l’Alliance nationale pour une pêche durable, le wwf, l’usaid/comfish et le Groupe de recherche environnement-presse (GREP).

« Personnellement, a poursuivi le coordonnateur du wwf, je vais m’impliquer pour que cette réflexion ait lieu. Je vais y travailler ».

Selon lui, plus de 90 pour cent des difficultés de la pêche sont dues à la mal gouvernance du secteur qui contribue à la sécurité alimentaire, à la création d’emplois et à l’entrée de devises au Sénégal.

« C’est pourquoi, a-t-il estimé, il faut agir vite aussi bien au niveau étatique qu’au niveau local pour sauver la pêche. Il faut aussi renforcer le personnel de l’administration de la pêche et les moyens alloués au secteur, tout en promouvant le dialogue entre les différents acteurs ».

Les commentaires sont fermés.