Modern technology gives us many things.

Mémorial Bocandé : Une quinzaine de professionnels attendus

Une quinzaine de footballeurs professionnels africains et français sont attendus au Mémorial Jules Bocandé prévu du 1er au 9 juin prochains à Dakar, a annoncé à l’agence de presse sénégalaise, l’agent de joueurs Thierno Seydi, une des chevilles ouvrières de l’organisation de la manifestation.

bocandé« Ça se passe plutôt bien, les joueurs sont très enthousiaste à l’idée de prendre part à cet hommage à un aîné qui leur a ouvert les portes du professionnalisme », a expliqué l’agent de joueurs basé en France.

A côté de Didier Drogba, dont il est l’agent, M. Seydi a annoncé la présence de plusieurs internationaux ivoiriens dont les frères Touré (Yaya et Kolo), Salomon Kalou (Lille, France), Gervinho (Arsenal, Angleterre), Aruna Koné (Wigan, Angleterre).

Dans la délégation de joueurs africains attendus à Dakar, il a également comptabilisé les frères Ayew de Marseille (André et Jordan), le Togolais Adebayor (Tottenham, Angleterre), les Burkinabés Pitroipa (Rennes, France) et Bakary Koné (Lyon, France).

Les footballeurs français Ronald Zubar (AC Ajaccio, France), Rio Mavuba (Lille, France) et Nicolas Anelka (Juventus, Italie) sont aussi attendus. Mais l’agent de joueurs a précisé attendre la confirmation du dernier cité.

Les joueurs contactés ont donné leur accord de principe, selon Thierno Seydi. Jules Bocandé, décédé le 7 mai 2012 à Metz (France), « mérite bien qu’ils fassent le déplacement pour le modèle qu’il a été et demeure pour eux », a-t-il indiqué.

« J’attends que de l’autre côté, la Fédération sénégalaise de football (FSF) fasse son possible pour que l’équipe nationale prenne part à cette célébration », a-t-il dit. Selon lui, ce serait incompréhensible que les Lions ne soient pas présents sachant que d’autres internationaux africains feront le déplacement.

« Ce ne sera pas possible de faire un Mémorial sans l’équipe nationale du Sénégal », a-t-il insisté, quand il lui a été rappelé que le Sénégal doit se regrouper en France ou en Belgique pour préparer ses déplacements pour ses matchs éliminatoires de la Coupe du monde 2014 en Angola et au Liberia.

Une autre hypothèque est liée à la disponibilité du Léopold Sédar Senghor, a-t-il ajouté, relevant qu’il ne se voit « pas prendre des risques de faire jouer ces internationaux sur une pelouse comme celle de Demba Diop avec les risques de blessures ». « La FSF doit pouvoir envoyer un courrier à la CAF pour la tenue de ce match de gala », a-t-il déclaré.

Le stade LSS a été suspendu pour un an après les incidents ayant émaillé la rencontre Sénégal-Côte d’Ivoire du 13 octobre dernier.

Les commentaires sont fermés.