Modern technology gives us many things.

Le FMI prévoit une croissance économique de 5,4% en Afrique subsaharienne

MAPUTO — Un haut responsable du Fonds monétaire international (FMI), en visite au Mozambique, a fait remarquer la résistance des pays d’Afrique subsaharienne sur le plan économique et prévu une croissance de 5,4% dans la région en 2013.

bidonvilleDavid Lipton, directeur général ajoint du FMI, a indiqué que la région avait connu une croissance de 5,1% l’année dernière et que le taux devrait atteindre 5,4% en 2013 et 5,7% en 2014, alors que celui de l’économie mondiale est estimé à 3,3% cette année et à 4% l’année prochaine.

A propos de l’économie du Mozambique, M. Lipton a proposé que le pays s’efforce de compenser la réduction de la demande de la zone euro par le renforcement de ses rapports avec les économies émergentes.

En 2012, le Mozambique a connu une croissance de 7,4%.

Ces dernières années, le Mozambique est devenu un joueur important dans le marché énergétique mondial. Des géants énergétiques européens et américains explorent le gaz naturel au large du pays. De plus, la province de Tete (nord) abrite l’un des plus grands gisements de charbon du monde.

Selon M. Lipton, le Mozambique reste l’un des plus pauvres pays du monde, où la moitié de la population vivent en dessous de la ligne de pauvreté et deux tiers de citoyens vivent de l’agriculture de subsistance.

« Le Mozambique, comme beaucoup d’autres pays africains, est face à des défis formidables. Mais il a fait de grands progrès », a- t-il affirmé, ajoutant que « l’Afrique est dans une place qui est différente par rapport à 20 ans auparavant et c’est nulle part plus vrai qu’au Mozambique ». (Xinhuanet 07/05/2013)

Les commentaires sont fermés.