Modern technology gives us many things.

Abdou Diouf suspend la Centrafrique de la Francophonie

abdou diouf 2L’organisation internationale de la francophonie (OIF) a suspendu lundi la Centrafrique de ses instances «suite au coup de force survenu le 24 mars dernier» avec la prise du pouvoir par la rébellion de la Séléka.

«Dans une résolution, et conformément aux dispositions du chapitre 5 de la Déclaration de Bamako, l’OIF a décidé de prononcer la suspension de la République centrafricaine», note un communiqué transmis à APA.

Toutefois, l’organisation dit reconnaître la décision prise par les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) instaurant un dispositif institutionnel de transition en République centrafricaine, composé d’un président de transition, d’un Conseil national de transition, d’une Cour constitutionnelle de transition et d’un gouvernement d’union nationale, et acceptée sans condition par les autorités de fait centrafricaines.

La Francophonie rappelle en outre les dispositions de la Déclaration de Bamako qui stipulent que «pour préserver la démocratie, la Francophonie condamne les coups d’État et toute autre prise de pouvoir par la violence, les armes ou quelque autre moyen illégal».

Elle exprime sa disponibilité à œuvrer, aux côtés de tous les acteurs centrafricains et en concertation étroite avec les partenaires internationaux, à l’accompagnement, dans ses domaines d’expertise, de la transition en République centrafricaine.

 

Les commentaires sont fermés.