Modern technology gives us many things.

Comme le Sénégal, le Mali travaille sur une loi contre l’enrichissement illicite

dioncouna sanogoLe gouvernement malien travaille sur une nouvelle loi censée renforcer son arsenal de lutte contre l’enrichissement illicite et la délinquance financière jugé présentement obsolète, a-t-on appris jeudi de source officielle.

Il va s’agir de corriger les insuffisances constatées dans les législations antérieures, a déclaré le ministre malien de la justice, Malick Coulibaly, alors qu’il présidait une séance de réflexion de ses services sur l’avant-projet de loi.

M. Coulibaly a précisé que la future loi est destinée à donner les moyens aux pouvoirs publics d’extirper de la société des pratiques insidieuses non conformes à nos « mœurs » afin d’éviter une « révolte sociale ».

Il a évoqué l’inhabituelle démarche d’un fonctionnaire qui a porté plainte à la justice contre un concitoyen pour le détournement d’un montant de 67 millions de francs cfa destiné au seul ameublement de sa maison.

Combien la maison (du fonctionnaire) a alors coûté? Qu’est ce qui est alors quotidiennement dépensé pour la nourriture ? la santé ? l’Education des enfants?, s’est interrogé le ministre.

Divulguée par le procureur général Daniel Tessougué, l’affaire du fonctionnaire avait suscité fin mars des commentaires acerbes sur le dégré d’enrichissement d’agents publics à la fortune estimée parfois à des milliards de francs cfa pour un salaire mensuel de moins de 300.000 francs cfa.

Avec la nouvelle loi, il va revenir à l’agent de justifier la légitimité de ses richesses, a affirmé le ministre.

Les commentaires sont fermés.