Modern technology gives us many things.

Congo : l’UE apporte 5 millions d’euros d’appui au secteur privé

ueBRAZZAVILLE — Des acteurs non-étatiques initient huit nouveaux projets au Congo pour les trois prochaines années, projets qui seront financés par l’Union européenne (UE), à travers le programme « Acteurs non étatiques et autorités locales dans le développement (ANE-AL 2011) pour plus de 5 millions d’euros, (3,3 milliards de FCFA), a fait savoir mardi à Brazzaville la délégation de l’UE au Congo.

Ces projets concernent le développement rural et le développement des services de base, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’éducation, l’insertion proféssionnelle des personnes handicapées et l’intégration sociale des jeunes et interviendront en zone urbaine, notamment à Pointe noire et à Brazzaville, ainsi que dans les départements de la Likouala, des Plateaux et du Pool.

Parmi ces projets, deux seront gérés directement par des acteurs congolais tandis que les six autres seront animés par des acteurs et encadreurs européens qui agiront en parténariat avec certaines organisations congolaises.

« L’enveloppe financière européenne pour le Congo, initialement prévue à 3,6 millions d’euros pour l’année 2011, a été augmentée de manière exceptionnelle de 1,5 millions d’euros pour mieux répondre aux bésoins des 8 projets sélectionnés », a déclaré le chef de la délégation de l’UE au Congo, Marcel van Opstal, qui estime que le soutien aux acteurs du secteur privé est crucial et favorise un développement inclusif et équitable.

Selon M. Van Opstal, l’Union européenne maintiendra son soutien aux acteurs non étatiques actifs au Congo au cours des prochaines années.

Les commentaires sont fermés.